Tatouage et prothèse : le motif de Norma pour U-exist

Retour sur les origines de U-exist avec la collaboration de Norma, tatoueuse et créatrice du motif pour la collection capsule femme.

Tatouage et prothèse : la naissance du combat de U-exist

La mission que s’est donnée U-exist est née d’un simple constat formulé par Simon Colin, encore étudiant : les prothèses aseptisées ne correspondent pas à leur porteurs. Impersonnelles et rigides, ces appareillages orthopédiques sont d’autant plus difficiles à accepter que pour beaucoup ils résultent d’une perte violente d’un membre, d’une maladie ou d’un accident, d’un événement incontrôlé en somme. Le patient avait du mal à se l’approprier.

En faisant le lien entre tatouage et prothèse, Simon trouve le moyen de permettre à chacun de devenir acteur de son appareillage.

En poussant toujours plus loin dans la personnalisation, U-exist rend abordable des appareillages orthopédiques reflétant la personnalité des utilisateurs. Chaque appareillage devient un mélange de l’univers personnel et artistique de son porteur, un moyen d’être acteur et de jouer de sa différence.

brhsgndgfngfngfnf-02
Le motif CAT SKULL décliné en jarretière

U-exist et les femmes

Comme vous le savez, U-exist met un point d’honneur à permettre à chacun de s’émanciper en rendant les utilisateurs acteurs de leur appareillage.

Depuis quelques temps, les actions de sensibilisation de la marque se multiplie, aussi bien autour de nos utilisatrices que de celles qui participent à changer le regard sur le handicap au féminin. Après Sarah Vidal, c’est au tour de Norma d’entrer su scène et partager avec vous sa créativité.

Notre motif CAT SKULL par Norma pour U-exist

L’interview de Norma, tatoueuse et collaboratrice ponctuelle pour U-exist

Capture d’écran 2017-02-24 à 16.12.42Comment qualifies-tu ton style?

Féminin, coloré, girly, romantique et assumé.

Comment as-tu rencontré U-exist?

Je connaissais déjà Amandine (Labbé, la directrice artistique, ndlr) depuis quelques années via un de mes meilleurs amis et maitre d’apprentissage, mikl de 3615tattoo.
Et puis Lille c’est petit, dans le millieu « artistique », tout le monde se connait de près ou de loin !

Avais-tu déjà eu des rapports proches avec le milieu du handicap auparavant ?

Jamais…et c’est toujours pas le cas…

Au sujet de ta collaboration avec U-exist pour la collection femme, ton motif est le premier à être mis en vente. Peux-tu nous raconter son histoire ?

C’est Amandine qui est venue vers moi pour me proposer de collaborer sur une prothèse féminine.
Elle m’a demandé de travailler sur un design super feminin : « Je veux que la nana qui portera cette prothèse se sente sexy avec ! Il faut qu’elle ait envie et qu’elle soit à l’aise de la garder même dans ses moments les plus intimes! « 

Du coup, je lui ai proposé de travailler une sorte de jarretière, avec différents éléments amovibles (noeuds, perles, fleurs etc), afin de pouvoir appliquer le design en tour de cuisse, de bras, ou encore en bustier.

Retrouvez les créations de Norma sur ses différents réseaux sociaux. Ici, le design Eye Pap

Comment penses-tu que les femmes vont réagir face à ce design?

Comme je ne connais pas vraiment ce public, je ne sais pas du tout….
Mais comme Amandine l’envisageait, ce serait chouette qu’avec cette jarretière, elles se sentent sexy, comme quand on achète un nouveau dessous, qu’elles aient envie de la montrer dans l’intimité, que ça puisse être un atout …

Et toi, en tant que femme, quels encouragements formulerais-tu à notre communauté qui t’écoute ?

En travaillant sur ce projet, je me suis rappelée à quelle point je devais être reconnaissante à l’univers d’avoir tout mon corps, la santé, tout ça, pour le moment.
Ca m’a fait du bien finalement, car ensuite ces petits tracas de détails physiques qui pouvait de temps en temps me chiffonner dans le miroir, je les ai mis tout au fond d’un vieux tiroirs, et je me suis dis, oh !! Ne te pleins pas, tu as tes seins, tes jambes, tes bras, etc! Assumes et profites en, pour toi, et pour toutes les autres.
C’est en ça aussi que le tatouage peut apporter à une femme, en ne décidant pas du corps qu’elle à, mais de ce qu’elle peut en faire.

Allez les filles, fuck off les idées préconçues, les craintes du regard des autres. On est belle quoi qu’il advienne!



Share this news

Share Button

Suivez-nous

Recevez notre newsletter

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.