Et si on accessoirisait le handicap : la personnalisation

A l’heure où on écrit ces mots, des ordres sont hurlés dans des téléphones :  » Mais non, on ne peut pas les laisser écrire ça ! « , « Arrêtez-les à tout prix! ,  » Les gens ne doivent pas savoir! ».

A l’heure où on écrit ces mots, des amis, des membres de nos familles, des inconnus, sont victimes de critiques, messes basses, dégout, regards effrayés, par de parfaits inconnus, par leur propre famille. Mais on va changer ça.
On va vous reveler le plus grand secret de cette décennie :

Vous n’êtes plus obligés d’être victime du regard des autres. Vous pouvez prendre le pouvoir sur vos appareillages!

Prothèse personnalisée Super-héros U-exist
Un orthèse ULTRA ROBOT AMOR , pour un esprit super-héros?

U-exist a tenté d’exprimer l’individualité de chacun en imaginant l’univers de plusieurs personnes portant des prothèses ou des orthèses. En mettant en scène les U-dress et les appareillages orthopédiques personnalisés, au même titre que les accessoires vestimentaires ou les objets design, l’équipe a tenté de remettre au centre de ce shooting comment la personnalité de chaque personne, ses goûts, ses activités influencent tous les objects qui l’entourent. Autant que mettre un perfecto noir vous donne une image plus rock, porter une manchette U-dress argentée peut transformer une tenue simple en costume élégant. Pour les enfants, les motifs de super-héros peuvent transformer un objet froid et étranger en super pouvoir!

 

 

Cachez cet appareillage que je ne saurais voir!

Flatly lifestyle U-exist, personnalisation de prothèse de jambe
Une ambiance pure et minimaliste, avec une prothèse tibiale imprimé FRACTURE MILK U-BV009 et une U-dress SPIDER U-UE003

Pendant des années, beaucoup ont dû subir la critique ouverte des personnes qui considèrent le handicap comme une tare, un gros mot, un défaut. Des personnes qui ne supportent pas de voir une prothèse dans le métro, des personnes qui regardent d’un oeil désobligeant les fauteuils roulants, des personnes qui finissent par nous convaincre de cacher cet outil nécessaire à notre vie quotidienne. Et pour nous, cela se reflète aussi dans le regard des proches, les paroles qui infantilisent au lieu de réconforter, la gène de l’autre. Alors on doute. On n’arrête d’oser. On ne s’assume plus. Et fini les jupes, les shorts, les manches courtes. Fini le corset de scoliose qui nous guéri mais nous fait honte en même temps. Fini les pantalons courts, beaux mais qui laissent voir le tube. Fini les sorties…

Chez U-exist, on n’est pas d’accord avec ça !

 

L’appareillage qui n’est ni moi ni mien

Personnalisation prothèse orthèse enfant handicap u-exist bas de recouvrement
Et pour la rentrée, entre les coloriages, les jeux de la récré et le gouter vite on se salit vite! Et hop on peut changer de U-dress, MATISSE ou POULPE, selon les envies, et les taches 😉

Cet appareillage orthopédique qui ne me ressemble pas, n’a été pensé que pour remplacer, conforter et m’aider. Cependant, dans un soucis mimétique, il n’apparait que froid, dur, à la  limite du glauque, comme un faux membre qui n’existe plus, une prison froide. Cet appareillage aseptisé n’est que du metal, du plastique et de la mousse, sans expression. Il est souvent difficile à accepter, la désillusion de ne pas recevoir ce que l’on a perdu s’étend. Elle se transforme en rejet de cet outil indispensable, auquel on m’identifiera. Pour la plupart des gens, cet outil ne peut pas être simplement technique, il doit aussi représenter, faire parti intégrante de soi-même.

Le problème est que même si on accepte l’appareillage, la prothèse, l’orthèse, le fauteuil, il y aura toujours quelqu’un pour rappeler que cette partie là ne fait pas partie de nous. Et cette personne là se trompe.

 

Et si on accessoirisait le handicap ? Une prothèse, un accessoire comme un autre

Cette prothèse, cette orthèse, ce fauteuil, je peux les conquérir. Je peux en faire un moyen d’expression, comme mes vêtements. Un moyen d’exprimer mon histoire, mes envies, mon identité. Je peux en faire un accessoire, comme mes lunettes, vous savez, cet outil nécessaire à la vie quotidienne, pour les personnes qui ont une mauvaise vue. Ah tiens, ça ne vous rappelle pas quelque chose?  L’appareillage orthopédique, je peux le transformer, en devenir acteur. Et si on accessoirisait le handicap? Je peux lui faire raconter mon histoire, mes gouts. Je peux aussi et simplement l’accorder à mes vêtements, en faire le porte-drapeau de mon esthétique, le transformer en oeuvre d’art.

 

 Être reconnu

Prothèse de jambe customisée, personnalisée, U-exist, handicap,
Elegante, sexy, excentrique, à vous de choisir quelle facette de votre personnalité mettre en avant, on se charge du motif ! Ici sur l’emboiture de la prothèse tibiale, une avant-première de la collection BIONIC by NICOK, sortie prochainement.

Je replace mon humanité au centre de l’image que je renvoie. Je redeviens un individu auprès des autres. Je choisis chaque partie de mon extérieur, de ma couleur de cheveux à mes lacets, de la couleur de mon t-shirt au design de ma prothèse, au motif de mon orthèse.
Je ne suis plus une personne dans un corset. Je suis une personne, et je porte un corset à motif porcelaine et des chaussures noires. Je suis une personne, et je porte une prothèse fémorale effet marbre qui s’accorde à la couleur de mon manteau. Je suis une personne, et j’ai sur mon emboiture des tatouages. J’existe dans chaque partie de mon appareillage.

Et le regard des autres changera. L’équipe U-exist a remarqué qu’après une personnalisation, le discours change. Au lieu de demander pourquoi je porte un corset, on me demande pourquoi j’ai choisi ce motif. Quel est l’artiste qui a fait les dessins? On s’adresse à moi pour parler de mes choix… À travers mon appareillage,  les autres ne regardent plus mon handicap, ils me regardent moi.

personnalisation prothèse handicap orthèse U-exist appareillage orthopédique customisation, accessoirisait le handicap, accessoire handicap
Le style dans y c’est votre A.D.N? Prenez un motif mixte élégant, des accessoires retro et vous êtes habillés!

Certes la personnalisation d’un appareillage orthopédique, d’une prothèse, d’une orthèse, d’un fauteuil, ne va pas faire disparaitre les contraintes sociales auxquelles chacun doit faire fasse. Cependant, elle vous permettra d’être libre de choisir, de exprimer et de maitriser l’image que vous renverrez de moi.

Et avec ça, jouer de votre différence!

La U-team



Share this news

Share Button

Suivez-nous

Recevez notre newsletter

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.